Louer une voiture avec option d'achat

Sommaire

Un contrat de location de véhicule avec option d'achat (LOA) peut être une bonne affaire si les conditions sont réunies. Il convient de déterminer si le coût de l'opération et la valeur de rachat à l'issue du contrat rendent l'opération viable. D’autres critères sont également à prendre en compte comme le kilométrage de la voiture.

Voici comment faire une affaire en louant une voiture avec option d’achat.

1. Déterminez si l'achat après location en vaut la peine

Calculez le coût total

Le montant des loyers ne représente pas à lui seul le coût de l'opération.

Faites l'opération suivante : (Loyer × durée) + (assurances × durée) + dépôt de garantie = coût total.

Déterminez le montant du rachat

À l'issue du contrat, vous aurez la possibilité de devenir propriétaire du véhicule. Pour cela, il vous suffira de payer le prix demandé. Consultez votre contrat, le prix d'achat à l'issue du contrat y est indiqué.

Déterminez la valeur marchande du véhicule à la fin du contrat

Il est très difficile d'évaluer avec précision la valeur d'un véhicule en fin de contrat de location avec option d'achat. Pour vous faire une idée, il suffit de vous baser sur la cote de véhicules similaires, du même fabricant ou consultez un argus en ligne (certains sont consultables gratuitement, comme lacentrale.fr).

Faites le calcul

Additionnez le coût de l'opération et le montant du rachat, et comparez-le avec la valeur marchande du véhicule à la fin du contrat : plus l'écart est faible entre ce que vous aurez dépensé et la valeur du véhicule, plus le contrat en vaut la peine.

Note : acheter une voiture n'est de toute façon pas économiquement viable. On dépense effectivement une somme supérieure à la valeur du véhicule à la fin des paiements. Vous n'obtiendrez donc jamais une dépense similaire à la valeur de la voiture.

2. Vérifiez que le contrat de location est intéressant

Le plafond kilométrique

Les locations avec option d'achat incluent toutes un plafond kilométrique. Si vous dépassez le nombre de kilomètres maximum par an, le loueur vous retiendra une indemnité sur votre dépôt de garantie à la fin du contrat.

  • Sur le contrat de LOA, vérifiez si le plafond kilométrique correspond à vos besoins.

Bon à savoir : certains contrats de location avec option d'achat vous permettent d'augmenter la limite kilométrique, en révisant les loyers à la hausse.

La souplesse du contrat

Les contrats de location avec option d'achat comprennent généralement des durées allant de 24 mois à 72 mois. Si vous choisissez un contrat longue durée, vous pourriez avoir envie de changer de véhicule avant la date d'échéance.

Assurez-vous que certaines clauses du contrat vous permettent de changer de véhicule sans pénalités, s'il s'agit d'un véhicule standard similaire.

Les formules d'assurance incluse

Le loueur vous imposera l'assurance conducteur obligatoire, à savoir la responsabilité civile. Cependant, que se passe-t-il si le véhicule est détruit suite à un vol ou à un accident dont vous êtes responsable ? Réponse : vous devrez indemniser le loueur.

Il est donc important de choisir une assurance tous risque, adaptée à votre situation.

Note : si vous disposez d'un garage fermant à clé ou d'un parking gardé, vous n'avez pas forcément besoin d'une assurance contre le vol de voiture. En revanche, il existe toujours la possibilité d'endommager le véhicule suite à une erreur de conduite.

Consulter la fiche pratique

Conditions en cas de non-paiement des loyers

En cas de loyers impayés, le loueur est en droit de vous demander une indemnité sur les échéances dues. Consultez les clauses du contrat afin de connaître le montant de ces indemnités.

Note : le loueur ne peut pas vous réclamer plus de 8 % s'il ne vous accorde pas de report d'échéance. S'il vous accorde un report d'échéance, il ne peut pas vous réclamer plus de 4 %.

Ces pros peuvent vous aider